Giorgio Armani

ROYAL DE LUXE

giorgio-armani

Autant qu’on s’en souvienne, Giorgio Armani, surnommé «Il Re» («le Roi»), a toujours donné cette impression de savoir exactement où il allait. Cet homme à la tête du dernier empire de luxe indépendant semble sur terre pour accomplir une mission: rendre les femmes les plus élégantes possible. Cela fait près de quarante ans quíl sý consacré exclusivement, avec une rigueur monacale; chez lui, léxcentricité, le superflu, la fioriture n’ont pas lieu d’être. «Il Re« ne sést jamais assoupi sur ses lauriers et continue as conquête, inlassablement, en organisant méthodiquement les légions de son empire. (…) Il a beaucoup sacrifié à ce sacerdoce: sa jeunesse, l’ínsouciance qui va avec, ces fêtes où il ne se rend jamais. Sa contrepartie est considérable: Giorgio Armani, seul maître à bord, ne rend de comptes à quiconque, ni Dieu, ni maître. Quatrième fortune d’Italie, il est devenue riche à force d’exigence et d’un travail aussi acharné que passionné. Sa «success story» n’appartient qu’à lui-même. Mais il est riche aussi d’une réputation internationale. Si les stars de Hollywood, George Clooney ou Jodie Foster, lui vouent un culte quasi religieux, c’est parce qu’il parfume comme aucun autre ses créations d’un glamour italien qui privilégie l’allure et méprise l’esbroufe. Sa ligne de force est immuable: penser ses robes «pour les vraies femmes, celles de la vraie vie», selon son expression. Celles-ci lui en sont reconnaissantes… Vive «Il Re»!

Text by Anne-Florence Schmitt at Madame Fígaro

 

I read this beautiful text in the special edition of Madame Fígaro on Giorgio Armani. It moved me. Every now and then I re-read old texts that one way or another served as inspiration. This one was worth sharing.

The life we want and dream requires determination, commitment, perseverance. The world might not give you a royal title, but your victories will be your crown.

Confashionista

Advertisements